Mon avis sur Eerie et Creepy présentent Bernie Wrightson

couv_wrightson.jpg

Scénario : Bernie Wrightson
Dessins : Bernie Wrightson

Delirium – 14 Novembre 2014 – 144 pages – 23 €

 Synopsis du tome :

 » Plongez-vous avec délectation dans ce recueil et redécouvrez enfin en intégralité l’œuvre fondatrice d’une véritable légende de la bande dessinée d’horreur !« 

Mon avis :

Je n’ai jamais connu la période où ces pulp ont été publiés, en même temps, vu la date (année 70). Mais j’ai appris à apprécier cet univers avec la série « Les contes de la crypte » qu’il m’arrive encore à l’heure actuelle de regarder, pour moi ça n’a pas prit une ride et je vous conseille de regarder si ce n’est pas déjà le cas.
Bref, avec le temps, ces histoires qui ressemblent à des creepypasta, mais illustrées, qu’on raconte aux jeune générations pour leur faire peur, sont passés de mode malheureusement, du moins ce style d’histoires n’est plus d’actualité.
C’est donc avec une joie non dissimulable que j’ai acheté ce livre que Delirium a sorti en 2014 (oui je le découvre seulement maintenant). Depuis, d’autres volumes sont sortis chez d’autre éditeurs (mais ça, je vous en parlerai une autre fois).

Dans ce bouquin on retrouve les histoires publiées dans les magazines Warren Creepy et Eerie qui concernent l’art de Bernie Wrightson, un grand monsieur qui nous a quitté en 2017. J’ai d’ailleurs connu cet artiste avec son travail en collaboration avec Stephen King sur son roman « L’année du loup garou« .
On a le droit ici aux histoires les plus marquantes mais pas que, il y a également une adaptation d’une nouvelle de Lovecraft et Edgar Allan Poe.

Les petits bonus de ce livre, ce sont les illustrations en couleur appelées Frontispice (illustration, placée au début d’un livre, qui fait face à la page de titre) pour le magazine Warren, avec en personnage vedette et présentateur d’histoire « L’oncle Creepy » et de l’autre côté le « Cousin Eerie« , qui ont surement inspiré le gardien de la crypte pour la série « Les contes de la crypte« .

1c54b1c93e3e2d6c774a3adb2551dc73

Bernie Wrightson arrive, avec ses dessins, à transmettre l’angoisse et la peur sans pour autant mettre des effusions de sang dans ses dessins.
Le trait de Bernie est très réaliste et détaillé. Il maîtrise le contraste noir et blanc ainsi que les ombres qui renforcent les expressions des personnages. La diversité des histoires est intéressante, on passe d’un récit horrifique à une légende, en passant par la Science fiction.
Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre si vous êtes fan d’histoires Creepy et du style graphique de Bernie Wrightson.

Publicités

2 Replies to “Mon avis sur Eerie et Creepy présentent Bernie Wrightson”

  1. Super découverte, merci! J’avais chroniqué l’album Corpus Monstrum sur Gary Gianni (grace à un très sympa envoi SP de l’éditeur Mosquito) et j’avais adoré l’ambiance et la technique graphique. Les deux auteurs sont de la même école graphique et c’est chouette que de petits éditeurs permettent de découvrir leurs oeuvres. Mon billet sur Gianni pour info: https://etagereimaginaire.wordpress.com/2017/11/27/corpus-monstrum/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s